fayad abdallah

fayad abdallah

Sciences humaines
Collège LaSalle | Montréal

Salaire minimum à 15$?

Depuis quelques années l’augmentation du salaire minimum a souvent été un fait d’actualité. Plusieurs personnes sont d’avis différents par rapport à ce sujet. La vision de chaque école de pensée est différente face à ce sujet. Pour commencer, les néoclassiques seraient contre cela. Car cette école de pensée est énormément opposée aux interventions de l’état dans l’économie. Puis, juste le fait que l’état peut décider d’un salaire minimum précis déplaira à cette école. Comme on peut le lire dans « Mythes et réalités autour du salaires minimum à 15 $ » publié sur le fcei, on peut comprendre que les entreprises seront très affectées si cette augmentation du salaire minimum a lieu, alors en sachant que le fait que les entreprises doivent maximiser leurs profits prônent dans les éléments essentiels chez les néoclassiques, cette augmentation ne fera pas leurs affaires. Ensuite, du côté des marxistes, ces derniers seront en accord avec cette augmentation du salaire minimum. Car on connait le désir des marxistes par rapport au fait que la différence entre la richesse des pauvres et des riches doit cesser d’augmenter. Puis avec cette augmentation, la différente ne va pas augmenter elle va même diminuer ce qui fera l’affaire des marxistes. Les pauvres seront plus riches et les riches seront plus pauvre. Pour finir, l’école keynésienne sera en faveur de cette augmentation du salaire minimum. Car les interventions de l’état sont quelque chose d’essentielle pour cette école de pensée. Puis, cette école pense qu’un marché laissé à lui-même ne va pas forcément mener au meilleur de l’économie. Les interventions de l’état vont aider à atteindre cette optimum économique et le fait que l’état augmente le salaire minimum sera un élément que cette école va apprécier. Pour ma part, je suis tout à fait contre cette augmentation du salaire minimum, car je crois que cette augmentation va bouleverser l’économie au Québec de fond en comble. Je trouve que le salaire minimum actuel est très convenable pour quelqu’un qui n’a pas le désir d’aller plus loin que ça dans la vie et je pense aussi que si le salaire minimum augmente, il y aura beaucoup plus de décrochage scolaire car les étudiants vont voir qu’ils peuvent faire une bonne somme d’argents sans aller à l’école. Donc je suis contre car l’augmentation du salaire minimum est néfaste autant pour l’économie en général au Québec autant pour l’éducation Québécoise qui verra plusieurs décrocheurs scolaires.